Projects Contract We lead your projects to success
Retour aux projets
  1. Accueil,
  2. Projets,
  3. Casa Dos Lenguajes

Casa Dos Lenguajes

Mazarrón (Murcia) , España

Demande d’ information
Partager sur

Une maison qui prend sa place dans le lieu. L'atelier d'architecture de Pepa Díaz a voulu réfléchir sur le besoin impérieux avec lequel arrivent de nombreux habitants de la zone de Bolnuevo à Mazarrón (Murcie), celui d'obtenir des surfaces horizontales infinies manquant de place, alors que la majorité d'entre eux disposent de topographies qui leur permettent de travailler comme ils ont pu le faire dans ce projet, en y intégrant l'architecture.

D'autre part, nous avons réfléchi à l'architecture, en essayant d'explorer la combinaison de langages architecturaux contemporains, en nous éloignant des tendances et des styles catalogués, pour obtenir un résultat subtil.

Le langage le plus dense et le plus compact est réservé aux utilisations les plus statiques et quantifiables. En revanche, les besoins de rencontre et d'être à la fois à l'extérieur et à l'intérieur se situent dans la partie de la maison qui a un langage plus léger, où la maison n'a pas de limites avec cette topographie et cet environnement végétal extérieur, de sorte que toute la parcelle en fait partie, domestiquant la nature et diluant la limite intérieure et extérieure.

Pour le revêtement de la façade, on a choisi la collection de grès cérame Zebra Blanc 100x50 de Keraben, un matériau idéal pour être utilisé sur les façades, car il assure une protection totale contre les agents atmosphériques et garantit la durabilité de l'isolation thermique.

La végétation d'arbres et de buissons crée une oasis domestique, qui l'éloigne des bâtiments voisins et du quartier, permettant aux habitants de reprendre contact avec la nature dans leur propre maison.

Il s'agit d'une proposition de contraste, d'une part, une composition volumétrique fragmentée, dense, intégrée à la topographie du terrain dans laquelle le revêtement céramique qui l'entoure renforce et matérialise le poids des volumes et la pureté des lignes qui les définissent. D'autre part, un périmètre transparent, perméable et discontinu relie ou déconnecte ces volumes, en générant un espace ambigu, léger et abstrait qui met en valeur la végétation environnante, prétendant vivre à l'air libre et, par conséquent, rapprochant l'habitant de la nature, couronné par une légère dalle de béton sur des piliers métalliques qui s’entremêlent visuellement à la végétation qui l'entoure. Périmètre transparent qui permet une ventilation et un éclairage naturel abondants.

Les deux langages coexistent avec la nature installée dans la parcelle où ils se trouvent.

Photographie : David Frutos

Architecte: Pepa Díaz

«AVRIL 2007 : ARCHITECTE dans la spécialité Bâtiment de l'École technique supérieure d'architecture de l'Université polytechnique de Valence.
DÉCEMBRE 2010 : DIPLÔME D'ÉTUDES AVANCÉES dans le cadre du programme "Projets de logements et bâtiments institutionnels" du département des projets architecturaux de l'École technique supérieure d'architecture de l'Université polytechnique de Madrid. Travail réalisés : "Machines d’expérimentation. Sur l'œuvre d'Olafur Eliasson", sous la supervision de Francisco Arqués Soler. "Habiter le paysage. Can Lis Jorn Utzon" sous la supervision d'Alberto Pieltain Álvarez-Arenas.»

Cela peut aussi vous interesser projets

Maison à Gorgos , Valencia Destudio
ALAHURIN EL GRANDE HOUSE , Malaga Promas Building
La résidence de la falaise à Majorque , Mallorca Viraje

Suivez-nous sur sur nos réseaux sociaux

Pour tout savoir sur nos projets, photographies et informations